Dans un article d’Archimag de mai 2017 intitulé « La cryptographie au service de la confiance numérique », Alain Borghesi, PDG de Cecurity.com explique la différence entre cryptographie et cryptologie : « Les mécanismes cryptographiques recouvrent les fonctions de hachage, contremarques de temps, signatures ou cachets électroniques. Ces mécanismes cryptographiques sont au cœur de toutes les solutions d’archivage électronique probant car ils concourent à l’intégrité des contenus numériques. S’y ajoutent les fonctions cryptographiques à des fins de chiffrement. Elles participent dans ce cas à la confidentialité des données, à la conservation sécurisée des actifs numériques. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *