Le site Note2be permettant l’évaluation en ligne des enseignants a été au centre de l’actualité suscitant polémiques, action en justice et prise de position de la part de la Cnil. Entre le spectre du pilori numérique et l’interdiction pure et simple, est-il envisageable d’encadrer ce type de services pour les rendre acceptables par les différents publics concernés ?

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *