L’exploitation des données personnelles via les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux inspire des net-artistes qui s’étaient donnés rendez-vous au Centre Beaubourg le 17 février 2008. Albertine Meunier publie l’exhaustivité de ses recherches sur Google et modernise ainsi la pratique de l’autoportrait. « Si tout le monde publiait ses données confidentielles, ça permettrait de diminuer un la puissance de Google » théorise-t-elle. Deux artistes belges travaillent sur un projet de jeu en ligne – Yoogle ! – permettant aux participants d’endosser le rôle des différents acteurs du marché de l’exploitation des données personnel.

 

Source : Libération – Date : 23 février 2008 – Auteur : Marie Lechner

 Lien de l’article : http://www.liberation.fr/actualite/ecrans/311738.FR.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *