« Pour chaque nouvelle avancée de la transparence, il y a un service pour nous permettre de mentir sur cette avancée ». L’ethnologue australienne Genevieve Bell, chercheuse, chez Intel, montre que le mensonge est une pratique généralisée dans l’univers de réseaux. Ainsi 45% des britanniques mentent lorsqu’ils envoient des SMS en indiquant l’endroit où ils se trouvent. Plus étonnant encore, une étude américaine conclut qu’aucun des participants aux sites de rencontres en ligne ne dit la vérité. Le mensonge serait pour les utilisateurs une forme de jeu social mais aussi, et surtout, un moyen de se protéger. Entre la volonté de conserver une certaine maîtrise et le souhait de valoriser sa présence en ligne.

 

Source : InternetActu – Date : 20 février 2008 – Auteur : Hubert Guillaud

 Lien de l’article : http://www.internetactu.net/2008/02/20/genevieve-bell-secrets-mensonges-et-deceptions/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *