Dans un article très complet TechCrunch analyse le secteur émergent de la réputation en ligne et propose une pertinente segmentation en classant les acteurs en quatre catégories : les services d’identification vérifiés, les agrégateurs de contenus, les systèmes de notations et, enfin, les « sentinelles et nettoyeurs ». En conclusion, Ouriel Ohayon indique qu’un acteur pourrait devenir immédiatement le leader de ce secteur s’il acceptait d’ouvrir son propre système de notation. Il s’agit d’eBay.

 

Source : TechCrunch – Date : 20 novembre 2007– Auteurs : Ouriel Ohayon & Fred Bordage

 Lien de l’article : http://fr.techcrunch.com/2007/11/27/fr-reputation-en-ligne-cest-parti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *